La taurine : Ses effets positifs et négatifs sur le sportif

Tout savoir sur la taurine et ses effets 

Qu'est-ce que la taurine ?

La taurine est un dérivé de deux acides aminés. Ces deux acides aminés sont la cystéine et la méthionine, qui sont fabriqués par le corps humain.

On peut retrouver la taurine dans le cerveau, les muscles, la rétine.

On considère souvent que la taurine est un excitant, or ce n'est pas le cas. C'est la caféine, à laquelle on l'associe très souvent et notamment dans les boissons énergisantes qui a un rôle d'excitant.

La taurine, qui vient du latin taurus signifie taureau. En effet, elle a été découverte dans la bile de taureau, et contrairement à une idée reçue, la taurine ne provient pas des testicules de taureau. C'est dans l'alimentation, à l'état naturel, dans la viande, le poisson que l'on peut la retrouver.

Quel est le rôle de la taurine ?

La taurine intervient dans plusieurs processus métaboliques.

  • Participe au développement du système nerveux.
  • Participe à la stabilisation des membranes cellulaires (cerveau, cœur).
  • Améliore les performances physiques. La taurine élimine les déchets qui causent la brûlure musculaire, la fatigue, et protège les muscles contre le stress oxydatif et les dommages cellulaires.
  • Une déficience en taurine augmente considérablement le risque de l'hypertension artérielle (mais en excès, elle est dangereuse pour le système cardiovasculaire).
  • A des vertus détoxifiantes, anxiolytiques, antioxydantes, anti-inflammatoires.
  • Améliore le contrôle de la glycémie.
  • A un rôle dans l'absorption des vitamines liposolubles et des graisses (lipides, notamment au niveau de l'intestin).
  • A un contrôle sur l'équilibre osmotique des cellules.

Où trouver de la taurine ?

  • Endogène : l'organisme synthétise la taurine grâce à d'autres acides aminés.
  • Exogène: provient d'une source externe, et peut être apportée par les algues, huîtres, les produits laitiers, le maquereau, le saumon, etc.. Elle est également présente en quantité moindre dans les plantes, champignons, certaines bactéries. On en trouve également dans les boissons énergisantes. Les autorités sanitaires ont mis du temps à accepter la commercialisation de ces produits en France. Mais c'est en 2008 que les boissons énergisantes ont été autorisées en France.

Exemple :

  • Lait maternel : 4,2 mg de taurine pour 100 ml
  • Lait de vache : 0,24 mg pour 100 ml
  1. NB. La taurine est fortement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, les enfants.

Quels sont les effets secondaires ?

Les risques liés à une consommation en excès de boissons énergisantes sont davantage liés à l'excès de caféine. Les effets secondaires sont : les troubles du rythme cardiaque, des troubles digestifs. La taurine en quantité limitée (moins de 5g par jour) ne présente pas d'effets secondaires chez les sujets en bonne santé. En revanche, les personnes souffrant d'épilepsie ou de thyroïde ou bien de l'insuffisance cardiaque doivent éviter d'en consommer.

La taurine a mauvaise réputation notamment à cause de décès, d'hospitalisations. Mais comme dit précédemment c'est bien l'association caféine/taurine, et le mélange entre les boissons énergisantes avec de l'alcool qui est dangereux.

  1. La taurine a été utilisée pendant la guerre de Corée et du Viêt-Nam pour augmenter la vigilance des soldats en action.

         En conclusion, la taurine a mauvaise presse, et à tort ! C'est l'association avec une autre source excitante qui rend son utilisation dangereuse.