Qui sont les fitgirl instagram et comment devenir une fitgirl ?

BLOG

Qu’est-ce qu’une fitgirl ?

Une jeune femme qui mange très sainement, qui fait du sport et qui propose d’aider ses followers quotidiennement ? Ou bien, une star d’internet qui se prend en photo et qui mange à peu près bien ? Est-ce la définition d’une fitgirl ? Comment en devenir une ? 

Définition d’une fitgirl

Fit girl veut dire fille en forme. Ce sont souvent des femmes fortes, musclées, avec un corps tonique. Une vision qui va à l’encontre de certains standards de beauté qui prônent la maigreur. Elles ont un mode de vie sain, healthy, et sont fières de ce qu’elles accomplissent. Elles sont prêtes à consacrer beaucoup de temps à sculpter leur corps, avec beaucoup de dévouement et de sueur. C’est un mode de vie à part. En effet, il est basé sur un tryptique : sport, alimentation, et mental 100% gagnant.

Comment devenir une fitgirl ?

  • L’entraînement

Non, une fitgirl ne s’entraîne pas que 2h par semaine mais bien 2h par jour environ. Nous sommes loin des 15 minutes hebdomadaires que nous promettent certains sites ou magazines “Comment sculpter son corps en 15 minutes”.

  • L’alimentation 

80% dans l’assiette et 20% à la salle. Une fit girl mange sainement, en quantité modérée, et en respectant les besoins de son corps. Parfois elle pèse ses apports, et s’autorise un cheatmeal (repas de la triche) qui lui permet de ne pas craquer.

  • L’hygiène de vie

Une fitgirl fait rarement la fête, ne boit pratiquement pas ou peu d’alcool, et ne fume pas. Ce n’est pas pour autant qu’elle n’a pas de vie sociale.

  • La mise en scène

Vouloir être une fitgirl ne s’improvise pas. Avez-vous remarqué que les shooting photos ne se font jamais après un gros repas mais bien le matin au lever et à jeun ? Ou après une séance de sport ? 

Quelques astuces pour devenir une fitgirl

  • Planifier ses repas de la semaine

Une fitgirl ne s’affame pas, car il lui faut du carburant pour s’entraîner. Elle prépare ses plats en avant (le fameux meal preaping) qui consiste à préparer le week-end les repas de la semaine, quitte à les congeler pour pouvoir à la fois gagner du temps mais aussi pour éviter de manger n’importe quoi. Pas de frustration, pas de régime, simplement un rééquilibrage alimentaire.

  • Pas de grignotages

La fitgirl ne grignote pas en dehors des repas, mais a plutôt des collations. Des collations saines qui lui permettent de ne pas s’affamer, de ne pas craquer et d’avoir une bonne diète.

  • Régularité dans les entraînements

Si vous voulez devenir une fit girl, n’hésitez pas à tester différents horaires pour voir celui qui vous correspond le mieux, et allez-y progressivement. Préparez vos séances en avance pour savoir ce que vous allez faire. Et demandez les conseils d’un coach. Préparez une bonne playlist motivante et entraînante, et surtout variez les exercices pour éviter d’être lassée.

  • Prendre soin de soi 

Prendre soin de soi veut dire prendre soin de son corps, mais aussi de sa tête. 

  • Mental gagnant

La fitgirl pratique la pensée positive. Elle ne voit pas tout en négatif, apprend à filtrer les idées noires, néfastes. Elle essaye de croire en elle.

  • Qui peut devenir une fitgirl ?

A partir du moment où une fille fait du sport, est bien dans ses baskets c’est-à-dire qu’elle est motivée, déterminée, véhicule une énergie positive et a la pêche, c’est une fit girl. C’est nous toutes, il n’y a pas de critères. On ne peut limiter une fitgirl à un chiffre sur la balance, à un nombre de followers, à des muscles saillants, à des heures passées à la salle...

Quelles sont les fitgirls les plus connues ?

  • Kayla Itsines

Créatrice du Bikini Body Challenge (programme sur 12 semaines), elle affiche 6.5 millions de followers sur Instagram. Elle est connue au niveau international. Ces brunes 25 ans, australienne, a suivi une formation pour devenir coach en 2008. 

@kayla_itsines

  • Sonia Tlev

Créatrice du Top Body Challenge (2014), elle a 1,7 millions d’abonnés. 

Elle est également la créatrice de 8 autres programmes consacrés à la nutrition et au sport. Cette sportive et jeune maman depuis 2017 a développé des programmes pour femmes enceintes.

@soniatlevfitness

  • Amanda Bisk

Mondialement connue car cette athlète s’est illustrée aux JO de Londres. Cette jeune australienne de 30 ans est une star du fitness et du yoga. Lorsqu’elle s’entraînait pour les JO, les médecins lui ont appris qu’elle souffre d’une fatigue chronique, une maladie neurologique. C’est alors qu’elle a proposé un programme sportif à ses 700 000 abonnés.

@amandabisk

  • Michelle Lewin

Originaire du Vénézuela, cette jeune trentenaire a 13 millions d’abonnés sur Instagram. Après une courte carrière dans le mannequinat (repérée à 23 ans par un photographe), elle s’est reconvertie dans le fitness. Elle est également l’ambassadrice du programme Strong By Zumba. 

@michelle_lewin

  • Sissy Mua

Cette jeune niçoise est devenue en quelques années une icône sur Youtube. Avant de se lancer dans le fitness, elle était ingénieur en agroalimentaire. Elle vit désormais actuellement de ses programmes, et de ses partenariats avec des marques. Elle a 800 000 abonnés sur Instagram, et a créé son application TrainSweatEat.

@sissymua

Devenir une fitgirl ne s’improvise pas. Mais les fitgirls dédient leurs journées entières à faire du sport, à bien manger, à inspirer et motiver. Mais c’est un mode de vie à part, un métier, un fonds de commerce.