Comment perdre du poids ? 4 astuces qui marchent 2018 – theshapebox

BLOG

Comment gérer une perte de poids


Faire du sport ne suffit pas pour perdre du poids. Il est inutile d’augmenter la durée de vos séances d’abdos fessiers… Maigrir grâce au sport n’est possible que grâce à une bonne alimentation (non pas un régime mais un rééquilibrage alimentation). Si vous envisagez de perdre quelques kilos, vous devez changer votre façon de manger en diminuant votre apport calorique et en augmentant vos dépenses énergétique, cela vous permettra de perdre principalement du gras. Il ne faut pas se priver, mais varier son alimentation et la modérer. Mais existent-ils d’autres facteurs influençant la perte de poids et notamment diminuer le tissu adipeux ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

 

1) Le pilier sport

  • Faire du cardio

Ci-dessous une liste non exhaustive des exercices cardio pouvant vous aider dans une perte de poids. Cette liste est à titre indicatif car tout dépend de votre poids, mais aussi de l’intensité que vous y mettez :

La corde à sauter : 725 kcal/h
La course à pied : 500 à 1000 kcal/h

Le rameur : 625 kcal/h
Le vélo : 600 kcal/h

La marche : 300 kcal/h

  • Combiner le cardio et la musculation

La musculation est un moyen efficace de perdre des graisses, tout comme le cardio. En effet, la musculation n’agit pas uniquement sur le développement musculaire. En augmentant le métabolisme de base, le muscle consomme de l’énergie pour se reconstruire, ce qui permet au corps de dépenser davantage de calories au repos. Cumulée au cardio, la musculation est un bon moyen de perdre un peu de poids.

 

  • Faire du HIIT  

HIIT signifie High Intensity Interval Training, et est un entraînement fractionné de haute intensité, qui consiste à alterner des phases très intenses et moins intenses, où vous essayez de reprendre votre souffle et vous préparez pour la prochaine phase de haute intensité. Le HIIT accélère le métabolisme, ce qui signifie que vous brûlerez plus de graisses au cours des 24h suivant votre séance, même au repos !

  • 2) Le pilier alimentation
  • Ne pas créer de déficit calorique trop important

  • En effet, vous perdrez certes du poids au début, mais à long terme cette méthode ne fonctionne pas car elle favorise la perte d’eau, de muscles, et votre métabolisme ralentit. Dès que vous mangerez un tout petit peu plus, votre corps stockera, et sous forme de graisses.

    Manger des protéines

    Elles sont le nutriment le plus important pour perdre du poids. Elles réduisent les fringales et permettent d’éviter le ralentissement du métabolisme, un effet indésirable dans le cadre d’une perte de poids. Choisissez des viandes maigres, de la volaille, des poissons ou crustacés !


    Manger moins de glucides raffinés, mais des glucides, et moins de sucre.

    En revanche, réduisez le sucre ajouté et raffiné comme le pain blanc ou les pâtes. Optez pour des féculents « complets » à chaque repas ! Ils vous apporteront un sentiment de satiété et l’énergie dont vous aurez besoin !


    Ne pas sauter de repas

    Ne sautez pas un repas, vous allez vous rattraper sur le suivant. Et ne mangez pas en dehors des repas. Le grignotage est l’ennemi n°1 d’une prise de kilos. Si vous avez faim, n’hésitez pas à manger quelques noix (et non tout le paquet) et buvez un thé, une infusion ou un verre d’eau.


    3) Le pilier « dodo »


    Les hormones


    L’adrénaline, la noradrénaline, la leptine, l’insuline sont autant d’hormones utilisées par le corps pour réguler l’utilisation des réserves d’énergie en réponse à la stimulation de l’environnement, comme l’activité physique par exemple. Le corps développe une résistance à certaines hormones notamment l’insuline (impliquée dans le stockage des glucides sous forme de graisses.


    Le sommeil


    Le sommeil permet de rétablir la sensibilité du corps aux hormones (vue précédemment). Si vous dormez plus longtemps, votre corps sera capable de brûler plus de graisses le lendemain de vos entraînements. Moins de sommeil est aussi synonyme de plus d’appétit. En effet, le sommeil est un facteur qui peut intervenir dans la prise de poids. Mal dormir prive d’énergie, or le corps et le cerveau cherchent à compenser par l’apport de calories supplémentaires, et sous forme de sucre !


    4) Le pilier stress


    Le cortisol, hormone du stress n’est pas un allié pour le poids. La démarche de perte de poids elle-même est une source de stress pour certaines personnes, et peut entraîner une augmentation du taux de cortisol. Ceci, peut, par la suite, entraîner des résultats contraires à ceux escomptés.

     

    Article écrit par : Sandrine Dominiak

    www.instagram.com/sangdrou_fitness